L’augmentation mammaire Tunisie par implants est une chirurgie esthétique des seins qui vise à agrandir leur taille en insérant des prothèses en silicone ou en sérum physiologique. Elle donne aux seins un aspect plus rebondi et plus séduisant.

La patiente pourra au cours de la consultation avec le chirurgien, décidée de la technique d’implantation qu’elle désire. Car l’implant peut être placé devant ou derrière le muscle pectoral. Elle pourra aussi à la même occasion procéder au choix de l’implant. Les prothèses mammaires diffèrent en fonction du produit de remplissage, de leur forme, leur volume, etc. L’implant choisi doit pouvoir s’accommoder à la poitrine et à la morphologie de la patiente pour un meilleur résultat.

Prix augmentation mammaire par implants en Tunisie

Le prix de l’augmentation des seins par implants en Tunisie est de 2200 €. Ce tarif permet à la patiente en plus de couvrir tous les frais de son opération, de bénéficier de 5 nuits et 6 jours dans un hôtel en Tunisie.

Devis Gratuit

Déroulement augmentation mammaire par implants

Avant de s’engager pour une plastie d’augmentation des seins par pose d’implants, la patiente doit savoir que les prothèses des seins se distinguent par leur composition, leur texture et leur forme, afin de choisir l’implant qui convient à sa poitrine.

Composition des prothèses

Sur la composition, il y a des prothèses remplies de silicone et d’autres au sérum physiologique, voire à l’hydrogel aussi.

L’implant à base de gel de silicone est la prothèse la plus utilisée dans le cadre de la plastie d’augmentation mammaire. Son principal avantage c’est qu’il s’agit d’un gel de silicone cohésif qui même en cas de rupture de l’implant  ne risque pas de se déverser dans le sein.

Cet implant a aussi une plus longue durée de vie, 20 ans en moyenne.

L’implant à base de sérum physiologique quant à lui présente cet avantage : il n’induit aucun danger pour la patiente si la paroi de la prothèse est fissurée. Son inconvénient c’est qu’il s’agit d’une prothèse ronde qui n’offre pas toujours un résultat naturel. Sa durée de vie qui est de 8 à 10 ans est aussi plus courte.

L’implant à base d’hydrogel est constitué de 95 % d’eau et de 5% de cellulose. Son inconvénient c’est qu’en cas de fuite, il y a risque d’absorption du liquide du corps par le gel, ce qui peut faire gonfler les seins. Un autre risque est celui de la fuite du gel de l’implant. Leur durée de vie est de 10 ans. Mais en raison de ces risques de fuite, l’implant mammaire à base d’hydrogel est de moins en moins utilisé.

Texture des implants

La différence entre un implant lisse et un implant texturé c’est que le second réduit le risque de formation des coques prothétiques.

Les prothèses en polyuréthane sont une troisième option pour éviter ce risque de formation de coques, car elles se fixent plus solidement encore. Leur inconvénient c’est que pour qu’elles retrouvent souplesses et douceurs, les implants en polyuréthane doivent mettre 9 mois à peu près.

Forme des implants

Au niveau de la forme, les implants anatomiques offrent un résultat plus naturel. Ce sont des prothèses qui conviennent davantage aux femmes ayant une peau fine avec moins de tissus mammaires. Les personnes avec la peau épaisse obtiennent un résultat aussi satisfaisant avec les implants ronds qu’avec les implants anatomiques.

Taille des implants

Au niveau du volume de l’implant, le choix de la taille du bonnet dépend uniquement de la patiente. L’idéal étant d’opter pour un bonnet qui correspond à sa silhouette.

Quoi qu’il en soit, les techniques d’implantation mammaire ont tellement évolué que cette différence entre augmentation mammaire avec prothèses rondes et augmentation mammaire avec implant anatomique devient inutile.

Actes chirurgicaux

L’augmentation mammaire par pose d’implants se fait sous anesthésie générale. L’intervention peut durer 1h ou plus.

Plusieurs types d’incision peuvent être réalisés pour placer l’implant. On peut choisir d’introduire l’implant par le mamelon (voie aréolaire), par le pli sous le sein (voie sous-mammaire), par l’aisselle (voie axillaire) ou par le nombril. L’emplacement de la cicatrice dépendra donc du type d’incision.

Sur la technique d’insertion, la prothèse peut être placée devant le muscle pectoral ou derrière le muscle grand pectoral. Dans ce cas, l’implant bouge moins et la poitrine reste droite lorsqu’on est couché. L’insertion de l’implant peut aussi se faire en dual plan, c’est-à-dire entre le muscle pectoral. Cette technique a l’avantage de combiner les avantages des techniques d’insertion précédentes.

La chirurgie d’augmentation des seins par pose de prothèses mammaire permettra aussi de corriger une éventuelle asymétrie mammaire.

Suites augmentation mammaire par implants

L’intervention peut être un peu douloureuse par la suite à raison du volume de l’implant, et quand ils sont placés en rétromusculaire. Un traitement antalgique permettra de soulager ces douleurs.

Les suites opératoires peuvent aussi être marquées par des ecchymoses et un œdème.

Le port d’un soutien de contention est recommandé pendant 1 mois. 5 jours de convalescence sont nécessaires à la patiente, qui devra aussi patienter 1 mois avant de reprendre le sport.

L’ablation des fils de suture est effectuée après quelques jours quand il ne s’agit pas de fils résorbables.

Résultats augmentation mammaire par implants

Le résultat d’une implantation des seins n’est perceptible qu’après 2 mois, même s’il est possible pour la patiente au lendemain de l’intervention d’observer des changements dans son physique. Le résultat définitif est possible entre le 3ème et le 6ème mois après l’opération. Tant au niveau du volume que de la forme, la patiente a une plus belle poitrine.