Le bypass gastrique dit aussi technique de court-circuit gastrique est une intervention de chirurgie de l’obésité qui consiste à réduire la quantité d’aliments consommés et leur assimilation par l’organisme. C’est pourquoi il est considéré comme une technique restrictive et malabsorptive.

Contrairement à la sleeve gastrique,  il n’est enlevé aucun organe au cours de l’intervention et contrairement à l’anneau gastrique, aucun corps étranger n’est introduit dans l’appareil digestif. Aussi, la perte de poids après un bypass gastrique s’avère très importante. Mais sa principale complication demeure le dumping syndrome.

Prix bypass Tunisie

Le prix d’un bypass Tunisie est de 6950€. Il s’agit d’un tarif permettant au patient de couvrir les différents frais de la clinique (honoraire des chirurgiens,  de l’anesthésiste, l’hospitalisation, etc.). Ce coût implique aussi une prise en charge de l’hébergement du patient et ses frais de transfert de la clinique à l’hôtel, etc.

Devis Gratuit

Déroulement bypass gastrique

Le by-pass gastrique est principalement recommandé après l’échec d’un traitement médical de l’obésité, ou pour les patients présentant un IMC > 40 ou > à 35 avec des comorbidités associées (diabète, hypertension artérielle, etc.) ou ceux des patients qui souffrent d’un reflux gastro-oesophagien et portés sur le grignotage et une alimentation très sucrée.

L’intervention se déroule sous anesthésie générale. L’opération peut durer entre 2h et 4h. Le bypass gastrique consiste à réduire la taille de l’estomac et de réaliser un court-circuit partiel  de l’intestin.

C’est pourquoi l’intervention est dite restrictive, parce que le volume de l’estomac est réduit à environ 30 ml. Elle est malabsorptive, parce qu’une partie de l’intestin ne sert plus à la digestion des aliments qui en raison de la déviation du trajet intestinal sont alors moins bien digérés.

En pratique, le by-pass qui consiste à réduire le volume de l’estomac de même qu’à modifier le circuit digestif, se fait en réalisant des incisions qui permettent ensuite de diviser l’estomac en 2 parties. La grande partie de l’estomac est alors délaissée tandis que seule la petite partie qu’on appelle aussi la poche proximale est reliée au petit intestin.

La partie de l’estomac qui ne reçoit plus d’aliments continue néanmoins de secréter les enzymes et de l’acide. Les aliments retrouvent les secrétions digestives au point de jonction entre l’anse biliaire et l’anse alimentaire.

Suites opératoires bypass gastrique

La chirurgie de l’obésité par bypass comporte quelques risques parmi lesquels, le risque d’une mauvaise cicatrisation, le risque d’hémorragie, le risque d’ulcère ou de sténose d’anastomose voire des cas de carence vitaminiques, d’embolie pulmonaire ou bien d’infection respiratoire.

On note aussi des cas de fuites voire de rétrécissement au point de raccordement entre l’estomac et l’intestin, les cas d’occlusion intestinale.

Les carences en vitamine A, B6, B9, B12, D ; de même qu’en fer, calcium et zinc font partie des inconvénients de cette chirurgie.

Autre inconvénient majeur, c’est le risque de dumping syndrome. Le phénomène de dumping est causé par le fait de manger et d’avaler trop rapidement voire en grande quantité. C’est ce qui provoque les nausées, diarrhées, crampes, sueurs, etc.

Aussi, parmi les interventions de la chirurgie de l’obésité (gastroplastie, sleeve), le by-pass est celle la plus difficile et la plus longue.

Parmi les avantages du by-pass on peut parler de la perte de poids plus importante, de la sensation de satiété rapide, d’absence de reflux gastrique, etc. C’est d’ailleurs l’intervention la plus pratiquée de la chirurgie de l’obésité.

Résultats bypass gastrique

La perte de poids espéré après un bypass est d’environ 70 % à 80 % de l’excès pondéral. Par exemple pour un patient dont la taille est de 1.70m avec un IMC = 40 Kg/m2, il peut s’attendre à perdre entre 35 et 40 Kg de son surpoids. Le recul des résultats est d’une vingtaine d’années.

Mais plusieurs autres facteurs comme la génétique, les efforts post-chirurgie, l’hygiène alimentaire et de vie du patient, etc. doivent être pris en compte dans le résultat souhaité ou obtenu.

Il est d’ailleurs recommandé au patient de pratiquer au moins la marche après une chirurgie bariatrique, de même qu’il doit respecter les consignes alimentaires qui lui sont prescrites par le nutritionniste.

Il est considéré que le volume de poids perdu après un by-pass est plus important qu’après une sleeve gastrectomie.