beauté

Perception de la beauté humaine

,

Autrefois, les sociologues attribuaient les standards de la beauté à des facteurs subjectifs et culturels aléatoires. Toutefois, de récentes recherches suggèrent que les perceptions de l’attractivité d’un visage concordent indépendamment de la race, de la nationalité ou de l’âge. Il est indéniable que les caractéristiques faciales influencent les jugements sur l’attrait humain. D’ailleurs, les psychologues de l’évolution humaine suggèrent que ces caractéristiques reflètent l’état de santé de l’individu qu’on est en train d’évaluer. Ceci mène à la conclusion simple que les humains évaluent et jugent de façon différente certains traits corporels, parce que ces traits sont attribués dans le cerveau à des personnes qu’on connait déjà et qui sont normalement en bonne santé. Quels sont les principes fondamentaux de la théorie de la sélection qui se rapportent à la beauté humaine ? Quelles sont les principales découvertes dans la perception de la beauté humaine ? Quelles sont les liens entre la bonne santé et la beauté du visage ?

Visage et beauté

Comment évaluer la beauté humaine?

La manière dont l’homme évalue la beauté du visage et du corps de ses semblables a toujours intéressé les sociologues, psychologues et autres médecins esthétiques. Depuis quelques années, de nouveaux chercheurs s’ajoutent à cette communauté qui étudie les principes fondamentaux de la sélection corporelle et faciale. On y trouve notamment les chirurgiens plasticiens, les médias, les professionnels de l’esthétique, les laboratoires cosmétiques ou encore les nutritionnistes. Les médias, les vendeurs et les experts en marketing sont unanimes: un beau visage humain fournit au récepteur de l’information des sentiments agréables. Le système dopaminergique “transforme” cette première impression en une information permanente que le cerveau doit archiver, particulièrement quand ce visage regarde directement vers vous. Par ailleurs, une étude psychologique a montré que des qualités positives sont attribuées aux personnes attirantes, et vice-versa. Plus récemment, une deuxième étude a prouvé que les enfants et les adultes attirants sont jugés plus positivement que les enfants et les adultes sans attrait physique et facial.

Quelles sont les principales découvertes dans la perception de la beauté humaine?

Un consensus commun admet que la « beauté demeure dans l’œil du spectateur ». De même, plusieurs penseurs féministes refusent d’admettre que la beauté soit une qualité objective. En revanche, les psychologues évolutionnistes critiquent l’idée que la beauté reflète une certaine convention culturelle arbitraire. Une autre théorie avance que certains aspects de jugement peuvent refléter des conventions culturelles. Par exemple, l’appréciation de certaines caractéristiques géométriques du visage se rapporte souvent à des expériences personnelles. Ainsi, le contact visuel du bébé avec sa mère et son père façonne ses préférences esthétiques futures. Ceci fait que la perception de la beauté suit des modèles humains avec des critères morphologiques déjà connus (un nez ethnique, forme des oreilles, espace du front, abdomen plat, culottes de cheval, poignées d’amour …etc.). En outre, les normes humaines de beauté peuvent refléter des adaptations psychologiques et culturelles. Cependant, ces standards esthétiques peuvent être ethniquement dépendants et influer sur le choix de son conjoint.

des standards esthétiques communs à toutes les ethnies?

Bien que les normes de beauté puissent varier en fonction de l’âge ou de l’appartenance culturelle, plusieurs études ont prouvé que les membres d’une population composée de différentes ethnies partagent souvent les mêmes normes d’attraction. Ainsi, dans le cadre d’une expérience, on a demandé à une centaine d’hommes adultes d’évaluer l’attractivité d’individus féminins appartenant à la même ethnie ou à d’autres groupes raciaux.

Les estimations moyennes ont montré une forte corrélation avec son origine ethnique, tandis que d’autres estimations n’ont pas semblé être influencées par l’origine ethnique de l’observateur. Dans un examen méta-analytique, le sociologue Langlois a démontré qu’il existe, à l’intérieur d’une même ethnie, des critères de beauté prioritaires. En revanche, les caractéristiques faciales altérées par des accidents ou des malformations ne sont pas tolérées, quelle que soit l’appartenance ethnique. La similitude de telles perceptions interculturelles suggère que le caractère inné des normes de beauté. Cette théorie est corroborée par les études démontrant que les nourrissons éprouvent une forte préférence pour les visages attrayants.

Quelles sont les liens entre la bonne santé et la beauté du visage ?

Dans une deuxième étude, Langlois a utilisé une technique visuelle standard. Celle-ci met à l’étude deux catégories de nourrissons, âgés entre 2 et 3 ans ou entre 6-8 mois. Dans cette expérience, les nourrissons ont visualisé des projections de visages féminins montrés par paires. Pour chaque projection, un visage précédemment évalué comme attractif a été appareillé avec un visage sans attrait. Résultat? Les deux groupes de nourrissons ont regardé pour un période plus longue les visages les plus attrayants. Par conséquent, les constituants de la beauté ne semblent être ni arbitraires ni culturels. Ils refléteraient plutôt des critères biologiques innés. Dès la première enfance, le cerveau humain serait capable d’attribuer les visages jugés plus beaux à des personnes saines. Telle est la conclusion générale tirée de toutes ces expériences.
La sélection sexuelle, le bien être, la santé faciale et corporelle et la chirurgie esthétique du visage et du corps ont bénéficié de ces études, mais le rôle le plus important est sans doute à attribuer à l’évolution humaine.
L’évolution humaine dans sa totalité dépend de la sélection sexuelle, des critères culturels, ethniques et sociologiques de la beauté. Pour s’offrir le visage idéal, il est possible de se conformer à l’un ou l’autre de ces critères. Toutefois, seul le médecin esthétique peut évaluer le bilan final de votre beauté qui est une résultante de tous ces critères réunis.